Escape The Fate


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Critique de l'EP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1137
Age : 28
Localisation : ou tu désires m'imaginer
Emploi/loisirs : Etudiante
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Critique de l'EP   Jeu 17 Juil - 22:07

Dieu que c’est bon! Fans d’Atreyu, Underoath et autres Taking Back Sunday, amateurs de Senses Fail ou de The Used, réveillez-vous! Vous tournez en rond avec les mêmes groupes, les mêmes albums ? Voici Escape The Fate, en version Ep (5 titres !), juste de quoi nous donner l’eau à la bouche, en attendant la version longue, en septembre, sur Epitaph biensûr. Les cinq chevelus «black-colored» nous pondent une galette complète (de type jambon, fromage, œuf), remplies de mélodies électrisantes, deux voix en «harmonies», jouant sur un registre hautement émotionnel, évidemment, l’une extrêmement mélodique et claire, l’autre venue d’outre tombe. C’est étrange car on s’interroge souvent sur ce qui fait qu’on accroche autant sur un groupe, ou qu’au contraire, on l’oublie (si) vite, embourbé, plombé dans les clichés du genre. Ce put aisément être le cas de Escape The Fate, pourtant, il n’en est rien. On réécoute ce satané 5 titres en se disant qu’on va avoir une sixième chanson, peut-être, en plage cachée, à force de l’écouter. Et bien non. Alors ? Et bien alors, ce doit être le talent qui fait la différence. Avec Escape The Fate, on obtient un mix réussi entre de l’emo-punk «classique» et des solos de guitare juste comme il faut, bien campés, assaisonnés d’effets de style (quelques violons, reverb, échos, ambiance sombre) qui touchent juste à chaque apparition (peut-être flirte t-on avec le kitsch dans le solo de "The Guillotine" qui fait un peu «hommage à Queen», voire aux 80’s toutes entières). En même temps le look du gratteux fait directement écho à Slash des Gun’s…bref, on ne se sortira donc jamais de ce qu’on écoute dans notre jeunesse !

Les cinq titres défilent à une vitesse incroyable, toujours rythmés, gros riffs mixés bien en avant, alternance voix claire mélodique et voix rauque plus lente, solos entraînant soutenus par une batterie efficace, le tout, encore une fois extrêmement bien produit. Les paroles abordent selon toute vraisemblance une partie autobiographique, univers sombres, écorchés, «dark», chargés d’émotions. Par delà les clichés qu’impose le style, par delà le phénomène omniprésent, Escape The Fate apporte une vraie bouffée d’air frais, allant jusqu’à pouvoir convaincre les plus dubitatifs.

_________________
Merci Dieu d'avoir fait
des gars aussi bandant


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escapethefate.forumdefan.com
Kitchy
HardRockeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1339
Age : 27
Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : étudiante
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Critique de l'EP   Ven 18 Juil - 0:05

bon ça va c'est plutôt positif comme critique
perso je lis ça , ça me donne assez envie de les connaitrent plus.

j'aime surtout la référence à la " galette complète (de type jambon, fromage, œuf)" assez surprenant xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Critique de l'EP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Critique : "Les Seigneurs Du Chaos"
» SEUIL CRITIQUE
» Critique Led Zeppelin
» [CRITIQUE] de l'album Dangerous.
» johnny theatre critique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Escape The Fate :: Le Groupe :: Albums et Singles :: EP-
Sauter vers: